Retour en force ! (ou pas)

(Bon, alors, il faut savoir qu’hier, pendant que j’écrivais mon article, il y a eu une coupure de courant à cause du temps et après avoir passé une journée dans le noir à m’ennuyer comme un rat mort, j’avais gardé la batterie de mon ordi pour regarder un film, ensuite, il n’y avait plus de batterie. L’électricité est revenue tard, j’ai fait ce que j’avais à faire et ensuite j’étais trop fatiguée pour terminer l’article et voilà. Donc quand vous lirez « hier », il s’agira de dimanche et « aujourd’hui » était en fait hier, lundi. Vous suivez ? ^^)

Yeah !! Waouh, des semaines que je n’ai pas écrit. Entre temps ? Des évènements marrants, d’autre beaucoup moins.

J’ai pas cessé de penser à Alexandre depuis les derniers évènements. Alors oui, il était désolé et puis il n’a plus répondu. Sauf qu’aujourd’hui… C’est son anniversaire ! Je me suis torturée l’esprit depuis le 15 février pour savoir si oui ou non j’allais lui envoyer un message pour le lui souhaiter. Et j’ai dû rêver de lui au moins cinq ou six fois entre temps. Jusqu’à hier soir. Hier j’étais dans la rue, la nuit, avec Laurence et Alex est passé. Avec Elle. Je l’ai arrêté et il m’a regardé en écarquillant les yeux.

Alex : Je t’aurais pas reconnue.
Moi : Oui, je sais, j’ai changé.

Sauf que même si moi j’étais un peu différente, les choses entre nous ne l’étaient pas. Alors il a laissé sa merveilleuse copine sur le coin quelques minutes et il s’est accroupi en face de moi. J’avais mes mains sur ses cuisses et mon regard toujours plongé dans le sien. On a parlé, parlé, parlé, j’étais tellement heureuse de le voir.

Moi : J’arrive pas à croire que j’ai réussi à te voir pour ton anniversaire !

Et comme d’habitude, le monde entier disparaissait quand il était là jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que lui et moi.

Alex : J’ai vu ta cousine à une soirée la dernière fois. Il faut qu’elle fasse attention. Elle était saoule et se baladait en soutien-gorge et boxer devant une barre de pôle dance !
Moi : Quoi ?! Putain, c’était la soirée de qui, ça ?! Alex, tu sais comme ma cousine compte pour moi. Je buterai la première personne qui s’en prendra à elle.
Alex : Et toi, tu sais que je tuerai la première personne qui s’en prendra à toi alors calme-toi. Il s’est rien passé avec ta cousine. Je l’ai mise dans un coin. Mais elle se souvenait de rien le lendemain. Là, je dois m’en aller. Mais on se retrouve bientôt ?

Alors je me suis levée et l’ai serré fort contre moi avant de partir en galopant et en dansant et en hurlant que j’étais heureuse. La suite du rêve n’est pas intéressante on va s’arrêter à là.

Je doute bien fort que ma cousine se soit retrouvée en sous-vêtements devant une barre de pôle dance à une soirée où elle était trop saoule, surtout si Alexandre s’y trouvait et qu’elle ne m’ait pas prévenue. Peu importe. Je me suis réveillée et la première chose que je me suis dit : « Putain, c’était qu’un rêve, j’ai pas revu Alexandre ! ».

Donc aujourd’hui, c’est l’anniversaire d’Alexandre. Et aujourd’hui, il pleut ! Pour Alexandre qui déteste la pluie, j’avoue que ça me fait sourire. Bon, en fait, la pluie abuse un peu. C’est parce qu’il y a une tempête tropicale à 100km de nos côtes et que tout est inondé, que les routes sont toutes quasi impraticables avec les éboulis et les cascades et tout ça et tout ça. Coupures d’électricité, chutes d’arbres, vents… Comme un cyclone, quoi…

Ce week-end, Lisa, la sœur de Laurence, donc, est venue à la maison parce que…

A mais oui, j’ai oublié de dire : Ma mère a rencontré quelqu’un. Quatre ans après la séparation d’avec mon père et un an après le divorce, je suis vraiment contente pour elle sauf que j’avais dit à ma mère de prendre son temps et que je ne voulais pas le rencontrer tant que les choses ne seraient pas sûres entre eux. Autant parler à un fucking mur ! Je ne sais vraiment pas ce qu’elles ont, entre elle et ma sœur, à ne pouvoir s’empêcher de présenter leur lover à la famille au bout de deux mois. Du coup, je l’ai rencontré. Il est gentil, hein, mettons-nous d’accord mais alors il a voulu cuisiner et il m’a fait vomir au premier repas qu’il a préparé.

Explications : Je ne jure que par les produits de la mer ! Et je n’aime pas la viande. Ce n’est pas pour rien que j’ai été végétarienne pendant trois ans. Donc les poissons et les fruits de mer, j’adore ça. A la Réunion, ce qu’on mange souvent, ce sont les carry de crevettes. Mais les crevettes, bon sang de bon soir, il faut les nettoyer !!!! Alors après avoir avalé avec d’énormes difficultés mon plat de quatre petites crevettes non nettoyées, j’ai quitté la table et prise de nausées, j’ai tout renvoyé. Dans le chapitre de « Moi, maniaque ? » il faudrait rajouter que je suis vraiment maniaque avec les crevettes propres. Tellement que je n’en prends quasiment jamais dans les restaurants et que dans la famille, personne d’autres que moi les nettoie. Au moins, je suis sûre. Merci mamounette d’avoir laissé ça se produire.

Bref, ce week-end, Lisa est venue dormir à la maison. Je lui ai montré la photo de la copine d’Alex. Elle.

Moi : Non, sérieux, tu la trouves jolie ? Même moi qui ai pas du tout confiance en moi, je me sens mieux qu’elle et je remercie le ciel d’être moi !
Lisa (riant) : T’es méchante !! Elle est pas si… Enfin c’est vrai que… Ah, je sais pas, moi.
Moi : Ouais, même toi qui essaie avec toute la volonté du monde, t’arrive pas à dire un truc gentil, sur elle. Oh regarde, Facebook a bloqué sur sa photo. Même lui veut faire passer un message, je crois. Elle va foutre des virus partout, avec sa tronche.
Lisa (riant encore) : T’es trop méchante, toi !
Moi : Hé ! C’est tout ce que j’ai pour me consoler d’avoir été foutue dans le fond. Et je me console plutôt bien, quand je la regarde. C’est pour elle qu’Alex m’a plantée. La vie est ironique, parfois.

Photos de cette pyjama -party !

PhotoGrid_1425731399924PhotoGrid_1425739979414PhotoGrid_1425784134079

 

J’aurais bien aimé avoir les cheveux roux à la Merida ^^

Mérida gif2

L’année dernière, voilà le message que j’avais écrit à Alexandre pour son anniversaire : Hey ! Mon Alex ! Ca y est, tu es un vrai bonhomme ! Bon, comme chaque année, je fais ma nostalgique ! Presque dix-sept ans qu’on se connaît et faut dire que depuis, on n’a beaucoup perdu en complicité. Alors, forcément, on va de plus en plus s’oublier jusqu’au jour on se dira : ‘Alex ? Bibi ? C’est qui ça ?! ‘» mais en attendant, je suis très heureuse d’être toujours ton amie aujourd’hui pour te souhaiter tes 20 ans. Joyeux Anniversaire, Alex, tu es quelqu’un de formidable. Pleins de bisous.

Et j’étais l’un des seuls trois message sur les 50 qu’on avait posté sur son mur auxquels il a répondu :

Merci Bibi !! Et ta nostalgie me fait sourire à chaque fois. Ça me fait très plaisir en tout cas et on se voit bientôt pour pleins de blabla’ parce que tu sais, c’est un plaisir de discuter avec toi aha ! Des gros bisous.

Et cette année… Hahaha, je n’ai pas fait part de ma nostalgie. Je lui ai souhaité un joyeux anniversaire en lui disant que même si c’est lui qui ne semblait plus me parler, je n’avais pas pu me sortir cette date de la tête alors tant qu’à faire, autant le lui souhaiter. Et puis le meilleur, un cœur et voilà. Alex a répondu : « Merci beaucoup, Bibi. Mais où tu es allée chercher que je ne te parlais plus ?! Ca n’arrivera pas. Bisous. *Cœur* »

Et vous savez quoi, les loulous ? Je n’ai rien ressenti. Pas d’excitation et l’envie de tout raconter à Laurence. Pas de grande joie intérieure de savoir qu’il ne me fait pas la tête. Pas d’inutiles espoirs concernant un futur où je le reverrai et où tout sera beau. Rien de tout cela. Juste un écho de la voix de Laurence qui me disait hier : « Il est désolé mais c’est pas pour autant qu’il te dira : ‘Viens, on se voit demain’. C’est un enfoiré, comme les autres. Et tout ce que tu dois faire, Bibi, tout ce que je dois faire, moi aussi, avec Rudy, c’est arrêter d’ESPERER ! ».

Alexandre est la meilleure personne qui me soit jamais arrivée. Du moins pour l’instant. Il était là au tout début de ma vie, aux tous premiers moments et j’ai cru, naïvement, que ça durerait encore des années et des années. Je voulais qu’on arrive au moins à fêter les vingt ans depuis lesquels on se connaissait. Il ne fallait plus attendre que deux ans. Nos 23 ans. J’aurais été trop fière de dire : « J’ai rencontré ce mec-là il y a vingt ans !! ». Mais ça n’arrivera pas. Alexandre était là pour moi au pire moment de ma vie. C’est mon super héros. Sa mission « sauvetage Bibi » doit être finie, maintenant. Il a peut-être d’autres gens à sauver.

Je ne dirai jamais de mal de lui. Si les autres ne voient en lui qu’un Don Juan bagarreur, je sais qu’au fond, Alexandre est romantique, qu’il n’a pas toujours confiance en lui, qu’il est loyal et qu’il a un cœur immense, il ne juge jamais les gens. C’était le mec parfait, mais il n’était pas pour moi. Et ça prendra le temps qu’il faudra mais je m’en remettrai. Parce que j’ai tout fait pour que ça marche de mon côté, je n’ai plus rien à me reprocher.

Hier, j’étais chez ma tatie avec les filles et il y avait un loto quine. Perso, les vieux jeux comme ça, moi j’adore. Ca me rappellera toujours mon enfance avec mes sœurs lorsque internet et les téléphones ne nous bouffaient pas tout notre temps. C’était en direct sur une radio et les lots étaient un barbecue, un survol de l’Île en hélicoptère, un voyage à Paris et enfin ! des bons d’achats de 400€ par mois pendant un an dans les supermarchés.

loto quine

Moi : On peut acheter tout ce qu’on veut ?
Sabine (mère des filles) : Oui !
Moi (regardant Laurence les yeux probablement brillants) : Champaaaaagne !!!!

Et là, gros éclats de rires !

Sabine : Alors toi, tu ne penses pas à t’acheter un appareil photo ou un ordinateur, tu penses à t’acheter du Champagne.
Laurence : Hé Lisa, va chercher dans l’annuaire le numéro des alcooliques anonymes, on en aura besoin ici, je crois.
Sabine : T’étais pas en carême, Bibi ?
Laurence : Ah mais oui, tu fais un carême où tu bois pas d’alcool et tu penses qu’à ça. Alcoolique !

Bref, on n’a pas gagné mais on s’est bien marrés, tous. On remet ça dimanche. Il y a une voiture à gagner.

Moi : Si je gagne la voiture, je la vends pour me payer mon permis.
Laurence (morte de rire) : Bibi, rentre chez toi !

De toute façon, samedi, c’est les vacances !!! Youhouhou !!

Et puisque Liliedelaroquette me l’a demandé si gentiment, voici, après des mois et des mois que je vous saouuuuule avec lui, des photos d’Alexandre. On m’avait dit un jour que j’avais beau jurer par tous les saints que je ne m’intéressais qu’aux mecs Blancs aux yeux clairs j’allais finir par tomber amoureuse d’un métisse aux yeux marrons. Je n’y ai pas cru. C’était pourtant vrai. Alex n’a vraiment rien de ce que je recherchais chez quelqu’un. Quand Loïc pense que j’adore les gros bras d’Alex (que vous ne voyez pas ici parce que photo trop vieille ou gros plan), je lève les yeux au ciel parce que c’est justement ce qui me dérange chez lui… Mais il a au moins le mérite d’avoir de plutôt jolies mains, et ça c’est le plus important haha.

Alex2PhotoGrid_1425961484634

Quoi qu’il en soit, je crois que c’est ainsi que se termine l’histoire Alexandre. Je n’ai plus rêvé de lui, et je ne pense sincèrement plus le croiser de nouveau par hasard, dans la rue. D’ailleurs, je suis persuadée que pleins de bonnes autres choses m’attendent au coin d’une rue, de celles qu’Alex ne fréquente jamais.

Mais promis, si jamais il se repasse quelque chose avec lui, je reviendrai le raconter ici mais je n’y crois absolument pas. On verra bien.

Et pour fêter ça: Champagne !!!!

A Champagne Cheers!

2 Réponses à “Retour en force ! (ou pas)”

  1. 010446g dit :

    Houlala! Je pensais qu’un preux cavalier passant par là pour fuir la lave t’avais chargée sur sa monture et que tu filais vers le septième ciel!!!

    Bon! à part cela, tu t’en doutes, de tes illustrations, je préfère les photos de déesse…A FONDRE!

    Cheveux poil de carotte, marrant mais lourd à porter me disent mes copines rousses.

    A jouer au loto on peut toujours rêver…
    Parions que si le gros lot était sur la 4è photo, tu aurais été ultra attentive!

    Pas de commentaire sur ton Dieu vivant…

    Serais-tu comme une de mes amies: » une coupe de champagne et je tombe amoureuse »?

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Il est coupable: il a pissé!

  2. liliedelaroquette dit :

    Une bonne surprise de me voir citée dans ton article : quel honneur :)
    Ah mais je comprend mieux ton petit cœur meurtri, il est absolument divin cet Alexandre !! Une belle petite gueule d’amour comme dirait ma mère !! LOL
    Bien heureuse pour toi que son message n’ait pas eu d’influence sur toi, qu’il n’ait pas provoqué ce gargouilli horrible qu’on appelle « papillon dans le ventre » ! Papillon, mon c… oui ! Les papillons c’est doux et agréables.
    Laurence doit être ravie de savoir que chaque nuit elle fait des trucs bizarres dans tes rêves. Il y en a qui dise que les rêves sont en fait une vie parallèle réelle ! Haha je dis ça, je dis rien …

    Dernière publication sur Lilie de la Roquette : Le Blog Déménage...

Laisser un commentaire

La vie d'une adolescente |
Adaytoremember |
Viesoleil |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Un cri sauvage et désespéré
| Les femmes séduites
| Notreangebaptiste